Eté artistique 24

Continuons à faire un tour parmi l’art moderne et les peintres contemporains qui sont moins connus… C’est le cas de Gordon Hopkins, par exemple.

Gordon Hopkins – Toile

Il s’agissait cette fois de ne mettre que des rectangles sur sa réalisation… A l’aide de rubans washi, j’ai réalisé cette carte d’anniversaire.

Voili, voilà.

Eté artistique 23

Les gentilles modératrices du CoffeeScrap nous permettent aujourd’hui de faire connaissance d’un artiste contemporain et assez peu connu je crois… Il s’agit de Mika. Son univers est très coloré et très vivant. J’aime ces teintes chaudes et vibrantes.

Mika – Toile

La proposition était de faire une carte avec un ou des monstres. Je me suis inspirée de celui de droite et j’ai fait cette carte… C’est une inspiration et non une copie, on est bien d’accord.

Voili, voilà.

Eté artistique 22

Menées bon train par les modératrices du forum CoffeeScrap, nous continuons notre balade parmi les grandes œuvres picturales… C’est aujourd’hui l’occasion de connaître un nouvel artiste.

Daniel Castain – Time Square

La consigne était d’utiliser du ruban washi. Pour ma part, j’ai fait sur la grande vitre de la salle à manger un tableau de répartition des tâches entre mes filles… La photo est bizarre puisque c’est sur la vitre, et donc… on voit au travers!

Cela m’a fait sourire car chacune des filles a choisi son propre ruban pour compléter sa case… et l’une d’entre elle a choisi le « Ruban d’espérance », édité par mon travail…

Il ne reste plus qu’à remplir les cases au stylo effaçable et de recommencer chaque semaine.

Ma fille aînée a méticuleusement habillé toutes les touches de son clavier, y compris le pavé tactile.

Voili, voilà.

Eté artistique 21

Avec les défis de l’été du CoffeeScrap, on voyage dans les styles, dans les époques, toujours sur la base de tableaux de maîtres. Nous voici aujourd’hui de l’autre côté des Alpes avec un dessin de Léonard de Vinci. C’est drôle de l’appeler Léonard alors que ses parents l’ont baptisé Leonardo… Je sais que pendant une période, on a systématiquement traduit les prénoms et même les noms des gens dans différentes langues mais que cela est tombé en désuétude: si vous achetez aujourd’hui une traduction en français de Virginia Woolf, ce ne sera pas écrit Virginie Loup sur la couverture!!!

Leonoardo da Vinci – L’homme de Vitruve

Il s’agissait d’utiliser un tampon texte. Pour ma part, j’ai copié une très jolie étiquette créée par Faby pour faire la mienne…

Voili, voilà.

Eté artistique 20

J’admire toujours les équipes créatives des différents forums ou autres qui ont des idées, encore des idées et toujours des idées pour faire vivre les communautés qu’elles animent. J’ai toujours beaucoup de reconnaissance pour le travail qu’elles font dans l’ombre. Cette fois-ci, l’équipe du CoffeeScrap proposait de se frotter à une toile estivale d’Arcimboldo. J’aime bien regarder ses toiles avec les enfants et leur faire deviner un maximum de fruits et légumes.

Giuseppe Arcimboldo – L’été

Il s’agissait cette fois d’illustrer une saison. Sans beaucoup d’originalité, j’ai choisi l’été! J’aime beaucoup ce papier avec les maillots de bain qui semblent coupés dans des chutes de papier.

Voili, voilà.

Eté artistique 19

Pendant plusieurs jours, j’ai eu très très mal aux mains, j’ai même dû porter une attelle durant 3 ou 4 jours… alors évidemment que ça n’aide pas à faire des découpages! Et puis ensuite, j’ai beaucoup travaillé fin juillet – début août… Donc je reviens ces jours pour continuer les défis du CoffeeScrap.

C’est une toile du Douanier Rousseau qui accompagnait le défi de ce jour. Je ne connaissais que vaguement ce peintre, j’étais allée voir à quoi ressemblaient ses toiles lorsque j’écoutais la Compagnie Créole (ça ne nous rajeunit pas, tout ça!)

Henri Rousseau (le Douanier Rousseau) – Paysage exotique

Il s’agissait d’intégrer sur sa réalisation du feuillage et un animal, ce qui m’a donné l’occasion d’utiliser un de mes tampons préférés: ce petit renard.

Voili, voilà.

Eté artistique 18

Voici la suite du grand jeu de l’été du CoffeeScrap. Je découvre aujourd’hui Alfons Mucha, dont je connaissais quelques créations sans pouvoir les lui attribuer… C’est un calendrier publicitaire des Savonneries de Bagnolet qui sert de base au défi d’aujourd’hui.

Alfons Mucha – Savonneries de Bagnolet

Il s’agissait de garder de cette affiche au moins la broderie et la dentelle. J’ai gardé en plus la gamme de couleurs, Je voulais faire une carte d’anniversaire mais mon tampon invitation m’a fait penser à ce style, c’est donc devenu une invitation !

Voili, voilà.

Eté artistique 16

Pour la deuxième fois depuis le début de ce jeu, je découvre un tableau d’un peintre que je connaissais déjà. Ca a été le cas avec Le fils de l’Homme de René Magritte. Je suis heureuse de découvrir cette nature morte avec bouquet d’anémones.

Henri Matisse – Les Anémones

Et pour ce défi-ci, il fallait intégrer un bouquet à sa carte… Voilà qui est fait!

Voili, voilà.

Eté artistique 15

Voici que nous avons pu admirer cette fois la Jeune fille à la Perle. J’aime le noir du fond de la toile et la netteté des traits de la jeune fille, la tête enturbannée de deux fichus.

Johannes Vermeer – La Jeune fille à la Perle

Pour accompagner cette oeuvre, il s’agissait de réaliser une création avec une ou plusieurs perles. J’ai choisi un style qui n’est pas tout à fait le mien, mais je suis très contente du résultat… A vous de me donner votre avis !

Voili, voilà.

Eté artistique 14

Je ne sais pas combien de musées il faudrait parcourir durant l’été pour voir tous les tableaux que nous propose le CoffeeScrap! J’apprécie ce tour du monde de la peinture sans quitter mon chez moi. Aujourd’hui, c’est Vincent van Gogh que nous retrouvons dans sa chambre à Arles. Dans mon souvenir, tout était beaucoup plus bleu. Je m’aperçois qu’il n’y a que les murs et les portes!

Vincent van Gogh – La chambre à Arles

En écho aux cadres sur les murs, la création de ce défi devait comporter un ou plusieurs cadres.

Voili, voilà.