Texte biblique

Pour mon mémoire de formation préalable, j’ai travaillé sur le rapport entre Eglises et sauvegarde de la Création. Pour ceux et celles que cela intéresserait, mon mémoire est à disposition… Je partage avec vous la page sur laquelle j’ai illustré le texte biblique utilisé.

J’étais en train de discuter avec ma fille aînée quand j’ai fait cette illustration… Et je lui expliquais que j’avais toujours peur de faire une faute d’orthographe quand je fais ce genre d’exercice… et au moment où je le lui dis, je m’aperçois que je n’ai pas fait de faute… non, j’ai remplacé un mot par un autre!!! J’ai pu recommencer!

Voili, voilà.

Carte pour des jeunes mariés

Une carte que je trouve très élégante, faite sur un modèle trouvé sur la toile mais dont je ne retrouve plus la source… J’ai particulièrement aimé la faire dans ce gris; j’avais d’abord visé du noir mais cela fait vraiment trop austère à mon goût.

Voili, voilà.

Carte d’anniversaire

Avec un échantillon de couleurs trouvé dans le magasin de bricolage du coin, j’ai fait cette carte. J’ai bien aimé utiliser ces nuances de bois, les échantillons étaient juste parfaits pour ce projet.

Voili, voilà.

Merci

Une petite carte pour un collègue qui a eu la gentillesse de me véhiculer sur une longue distance récemment… Elle répond au défi émotion : Joie du CoffeeScrap. Il s’agissait d’avoir une dominante jaune, des étiquettes, de la ficelle, des ronds. Et pour moi, ça donne ça :

Voili, voilà.

Carte de condoléances

Pour un jeune homme qui a été en classe avec mon aînée… je trouve toujours difficile de faire ce genre de cartes… J’ai été soulagée de pouvoir m’appuyer sur un défi du CoffeeScrap, défi émotion: peur. Il fallait une dominante bleue, un tampon détouré (les étoiles), des chevrons, des boutons.

Voili, voilà.

Une carte pleine d’amour

Un petite carte pour ma gentille filleule. Elle répond au défi émotion : amour du CoffeeScrap pour février : dominante rose, un napperon (le tampon au fond), des cœurs, des attaches parisiennes.

J’aime beaucoup le résultat et je me réjouis de la lui envoyer.

J’ai copier le lettrage sur le net mais je ne trouve plus où… Si vous savez, dites-moi et je créditerai la personne qui a conçu l’original.

Voili, voilà.

2 Corinthiens 4, 6

L’occasion de renouer avec l’art biblique et la mise en page d’un verset proposé par Bible Art journaling francophone. Cela fait maintenant plusieurs années que je n’avais rien fait de leurs défis.

Cela répond aussi au défi émotion : colère du CoffeeScrap pour le mois de février : dominante rouge, des flèches, au moins trois tampons différents.

Voili, voilà, belle suite à vous qui passez par là.

3 cartes pour recommencer

Coucou à vous qui passez ici de temps à autre,

Ma vie est bien, bien chargée en ce moment, entre ma famille et ma formation… mais je vais essayer d’être un peu plus présente par ici ces prochains temps…

Pour commencer l’année, trois cartes parties chez des messieurs hospitalisés… C’est le défi croquis du CoffeeScrap pour janvier.

Pour Oscar:

Pour Jacques:

Et pour Darlin qui a eu un accident alors que tout le monde trinquait dans les premières minutes de 2019:

Voili, voilà.

16 ans

C’est l’âge que mon aînée a fêté hier…

Je lui ai fait une petite carte, bien entendu…

C’est un copitage proposé par le CoffeeScrap. Il s’agissait de reproduire cette carte de Narelle.

A l’intérieur, j’ai ajouté une pochette où j’ai glissé un abonnement général et un bon chez Payot… qu’elle pourra aller dépenser toute seule comme une grande…

J’ai utilisé une perforatrice pour les fleurs de clématite : il y a des tampons à choix (utilisé le tour de la fleur – tamponné en rose sur du papier blanc – et le centre – que j’ai embossé en doré) et ensuite on perfore, ça tombe juste, c’est vraiment parfait, ça donne un rendu très soigné (il devrait y avoir plus de perfos comme ça!).

Pas d’anniversaire sans gâteau, voici celui qu’elle a choisi (vous trouverez la recette ici). J’ai utilisé un plat creux, alors le gâteau s’est effondré vers l’intérieur… mais il était délicieux.

Voili, voilà… Les enfants grandissent et nous… nous vieillissons! 16 ans… c’est l’âge que j’avais lorsque j’ai rencontré mon cher et tendre…