Au coin du feu

Hier, j’ai trouvé un grand carton sur le trottoir… Il m’a appelée, « allez, s’il-te-plaît, Gwendoline, pitié, ne me laisse pas geler sur le trottoir »… Alors, je me suis sentie obligée de le prendre avec moi (bien que son transport n’ait pas été aisé !!!) Il a rejoint un carton d’emballage trouvé à Lausanne devant Crobar.

Bref, aujourd’hui, j’ai fait une fausse cheminée pour mettre dans mon vrai salon.

Alors, ça, c’était ce matin à 9h, puis ce matin à 11h rien n’avait bougé sauf que j’avais ajouté le carton de l’aspirateur.

Cheminée en carton

Ensuite, je suis allée chercher les articles qui me manquaient au magasin de bricolage : du papier de soie, des lames, une guirlande, des trucs et des machins, quoi…

Et puis je me suis lancée vers 13h, après le départ des filles pour l’école. Sixtine a bien sûr voulu m’aider, mais après 2 catastrophes d’affilée, je lui ai fait peindre… l’intérieur du carton.

DSCN2025

Et enfin, après plusieurs heures de travail, l’objet terminé, avec Eglantine qui se chauffe à la flamme.

DSCN2027

La  « flamme » vue de plus près. Elle est faite de papier de soie rouge et orange et une guirlande à 20 ampoules.

DSCN2028

L’objet terminé tout seul :

Cheminée en carton

Voili, voilà, j’attends que vous veniez vous chauffer chez moi.

3 réflexions au sujet de « Au coin du feu »

  1. Salut Gwen

    Super, super et super. Non seulement tu as des idées maie tu les mets en pratique !!!!!!!

    Tu es FORMIDABLE, mais oui, FORMIDABLE ( je ne me lasse pas de le dire et le redire)
    Bises
    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.