Bertrand

Bertrand est fils unique. Il s’ennuie parfois, mais quand il observe ses voisins qui se disputent la moindre miette de gâteau, il se dit que finalement, il a bien de la chance. Ses parents sont aussi enfants uniques tous les deux, alors la famille est minuscule!

Voilà que cette année, Mademoiselle Lirolle, l’institutrice, a décidé que les CM2 étaient des grands et qu’ils auraient un correspondant pour toute l’année. Au mois de mai, toute la classe ira dormir trois nuits à Albi, chacun dans la famille de son coéquipier. Et au mois de juin, ce sont les Albigeois qui viendront trois nuits à Mortemart.

Les deux classes se prennent au jeu. Les enfants échangent lettres, cartes et même courriels. Pour Noël, la classe de Mademoiselle Lirolle prépare des biscuits et des fondants, puis les répartit dans des petits sachets. Chaque enfant décore une boîte à chaussure pour son correspondant. Dans celle que Bertrand a embellie de personnages de la Guerre des Etoiles, on trouve le petit sachet de biscuits, celui de fondants, comme dans toutes les boîtes de la classe, et puis une boîte de Pez avec Dark Vador, R2-D2, Z-6PO, Yoda, un stormtrooper et Chewbacca. Bertrand n’aime pas trop ces petits bonbons, mais il adore la saga et ses héros… et il se trouve que Julien, son binôme, est aussi un passionné. Ils n’auraient pu mieux se trouver. Un immense colis, contenant les 24 boîtes à chaussures de la classe, est préparé…

Et quelques jours plus tard, on reçoit un colis du même volume. Dans la boîte toute noire décorée d’étoiles qui arrive pour Bertrand, un sac à dos à l’effigie de Luke Skywalker et de Han Solo, des biscuits et des petits cubes de chocolat à faire fondre dans son lait du matin. Vraiment, cet échange est parfait!

Et voilà le moi de mai qui arrive. Sur la place de Mortemart, c’est l’effervescence avec cette classe de CM2 qui part pour Albi. Chacun est prêt. Un dernier bisou pour la route, on embarque, on fait signe aux parents et c’est le grand départ.

On retrouve la classe de Mademoiselle Nicolin à Albi. Les parents sont là, les enfants… C’est un peu la pagaille sur le parking Bondidou! Tous les petits Mortemartois trouvent la famille albigeoise qui les accueille. On se met en route. Bertrand approche de la voiture de Julien. C’est une grande voiture. Il se demande s’il en a déjà vu de si grande… Il compte les places: il y a 8 places dans la voiture. Incroyable… Et cette voiture est pleine d’enfants…

On arrive à la maison et Bertrand découvre la chambre de Julien. Il la partage avec Inès, sa sœur aînée qui est déjà au collège, en 5ème. Les jumeaux, Pierre et Maxime, qui sont au CM1 et Sophie qui est au CE1 partagent une chambre. Avant, les filles dormaient ensemble et les garçons avaient la grande chambre, mais il y avait trop de disputes. Inès dormira au salon et laisse son lit à Bertrand pour le temps de son séjour. Elle a mis sur le lit des draps avec le Faucon Millénium que Julien lui a prêté. A peine les deux garçons sont seuls dans la chambre que Julien fait étalage de ses trésors: le croiseur interstellaire offert par ses parents à Noël, les DVD que les jumeaux se sont cotisés pour lui offrir, le déguisement que Sophie a choisi pour lui, et, clou de la collection, le Yoda grandeur nature, en papier mâché, qu’Inès a fabriqué pour lui aux travaux manuels. C’est, bien sûr un modèle unique! Sans compter toutes les bricoles offertes par les oncles et tantes, chaque membre de la famille étant bien au fait des goûts du jeune garçon. Bertrand est émerveillé. Il apprécie aussi la vie de famille au quotidien dans cette ville qu’il découvre.

A son retour à la Mortemart, il est bien triste d’être seul et se prend à rêver que quand il sera adulte, il épousera Inès, qui lui fabriquera aussi un Yoda pour lui tout seul… et qu’ils auront plein d’enfants!

Voili, voilà. Jill Bill, une nouvelle recrue pour ta cour de récré… Mais je crois qu’il idéalise un peu, parce que la vie en famille nombreuse, c’est pas rigolo tous les jours!!!

2 réflexions au sujet de « Bertrand »

  1. Ping : Estelle |

  2. Sourire… j’ai eu trois enfants et deux de nos enfants en ont 4 et 5 enfants donc… oui je sais ! Ma belle-fille, enfant unique en a voulu 4… ma fille attend son 6 ième, enfin c’est le numéro 7, elle en a perdu un de 16 mois en 2013 ! Bertrand hop à la cour de récré, MERCI encore, bises de m’dame JB 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.