Je n’achète plus de produit vaisselle

Depuis quelques mois, à la maison, nous faisons la vaisselle au savon de Marseille, tout simplement.

Certes, ça fait moins de bulles…

mais la vaisselle est tout aussi propre !

J’utilise une éponge que je frotte sur le savon jusqu’à ce que ça mousse… et en avant la vaisselle… Efficace, sans emballage, planète préservée… que demander de plus ?

Voili, voilà…

Saint-Nicolas

Aujourd’hui, c’est la Saint-Nicolas, et comme c’était un dimanche tranquille après une semaine que je n’ai pas vu filer et durant laquelle je n’ai rien fait avec les enfants, j’ai décidé qu’on prendrait du temps en famille pour faire des Saint-Nicolas briochés (j’ai un doute s’il ne faudrait pas écrire des Saints-Nicolas… je vais demander à mon frère).

Après ma sieste, j’ai réalisé la pâte moi-même toute seule (au robot, donc peu de mérite!!!)

  • 1 sachet de levure de boulangerie
  • 3 cuillers à soupe de sucre
  • 3,5 dl de lait tiède
  • 30 g de beurre
  • 500 g de farine

J’ai mis le tout dans le bol et lancé la machine jusqu’à ce que la pâte toit homogène. Je ne mets jamais de sel dans les recettes sucrées, je trouve qu’on en mange bien assez comme ça…

Ensuite, j’ai laissé lever environ une heure.

Puis j’ai partagé ma pâte en 8 parts, et en ai distribué à chacun (oui, oui, l’homme des bois était de la partie!)

Chacun a réalisé son propre bonhomme, ajoutant des raisins secs.

Bourgeon créatif_Saint-Nicolas_4

Séraphine, Aliénor, l’homme des Bois

Bourgeon créatif_Saint-Nicolas_5

Eglantine et Sixtine

Bourgeon créatif_Saint-Nicolas_3

Coraline et Capucine

Ensuite, on a doré nos petits bonshommes avec du lait.

Bourgeon créatif_Saint-Nicolas_2

Et puis on a mis tout ce petit monde à four froid, réglé le four à 220°C et cuit pendant 20 minutes, pendant que nous écoutions l’histoire du calendrier de l’Avent que nous suivons sur Internet comme tous les ans.

Ensuite, il ne nous restait plus qu’à nous régaler… Les petits raisins ont brûlé mais les bonshommes étaient délicieux, surtout avec une branche de chocolat!

Bourgeon créatif_Saint-Nicolas_1

Les photos ne sont pas terribles, de plus, comme d’habitude, je ne suis pas dessus, il aurait fallu demander le concours de ma copine Elodie!!!

Voili, voilà. Bonne soirée à tous.

Tarte aux côtes de bette

Ma grand-mère disait des « côtes de bettes », alors je reprends ses mots, parce qu’il n’y a que chez elle que j’en ai mangé durant mon enfance. On parle aussi de blettes, de bettes, de bette à cardes, de côtes de blette, de poirée, de jotte ou de joute. Bref, il s’agit bien de ce légume-là:

Je les ai toujours cuisinées de la même manière (le blanc en gratin et le vert en soupe) jusqu’à ce printemps.

J’ai découvert dans Esprit d’ici une excellente recette de tarte. Je ne peux que vous conseiller d’acheter cette excellente revue.

Et je partage avec vous la tarte telle que je l’ai réalisée (ben oui, je n’allais pas suivre la recette, quand même! Mais je ne m’en suis pas trop écartée non plus.)

Tarte aux côtes de bette_Bourgeon créatif_Esprit ici

Ingrédients:

  • 300g de pâte feuilletée (j’ai utilisé de la pâte brisée que j’ai faite moi-même)
  • 200g de côtes de bette (j’ai mis 300g)
  • 1 oignon
  • 100g de tomates cerise (j’ai pris une tomate cœur de bœuf)
  • 1 càs de pulpe de tomate (j’ai utilisé de la sauce tomate toute prête)
  • 3 œufs
  • 10cl de lait
  • 10cl de crème liquide
  • 2 càs d’huile d’olive (ça fonctionne tout aussi bien avec du beurre)
  • Muscade, sel et poivre.

Tout d’abord, j’ai fait ma pâte brisée en mélangeant 100g de farine blanche, 100g de farine complète, 80g de beurre, une pincée de sel, une càs d’herbes de provence et de l’eau pour obtenir une boule de pâte. J’en ai ensuite garni un moule à tarte préalablement beurré, puis j’ai piqué le fond de tarte. J’ai gardé l’excédent de pâte pour faire le treillage.

  1. Ciseler l’oignon. Détachez les feuilles des côtes de bette. Coupez les tiges en dés et hachez finement les feuilles (j’ai passé les feuilles et les tiges dans mon robot, avec la lame, et j’ai obtenu un hachis de feuilles.) Réservez-en quelques-unes pour le décor (je n’ai pas gardé de feuilles pour cet usage…). Lavez et séchez les tomates cerise.
  2. Faites blondir l’oignon dans l’huile chaude. Incorporez la pulpe de tomate. Remuez et laissez cuire 5 minutes sur feu moyen (3 minutes suffisent à mon sens.)
  3. Incorporez les côtes de bette, assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Réservez. (j’ai cuit ça environ 5 minutes, pour que les côtes de bette soient bien tendres)
  4. Préchauffez le four à 180°. Etalez la pâte feuilletée dans un moule de 28cm et piquez-le à la fourchette. Eh bien ça, je l’avais donc déjà fait.
  5. Battez les œufs avec le lait, la crème, du sel et du poivre.
  6. Etalez le mélange aux côtes de bette sur la pâte, lissez puis versez la préparation aux œufs par-dessus. Ajoutez les tomates cerise (j’ai donc mis des tranches de tomate, puis le treillage fait avec les restes de pâte) et enfournez pour 30-35 minutes.
  7. Parsemez de quelques feuilles de bette avant de servir (pas fait…)

Je pense qu’on peut faire la même recette avec des poireaux. Je sers ça avec une belle salade.

Voili, voilà. J’ai vraiment beaucoup aimé cette recette.

La recette de la lessive faite maison

Comme vous êtes plusieurs à me l’avoir demandée, je vous donne la recette de ma lessive naturelle… Vous pouvez voir à quoi elle ressemble sur la photo d’hier (en fait, elle ressemble à de la lessive, quoi…)

Et rien que pour vous (et l’original pour une copine), j’en ai fait une petite page, que vous pouvez tout à fait imprimer…

Bourgeon créatif lessive maison copitage Coffee Scrap collimage mai 2015

C’est un copitage de cette jolie page de Stacy Cohen.

Voili, voilà, j’espère que, comme moi, vous adopterez cette lessive. Le plus long est de râper le savon, mais vous pouvez aussi le trouver en flocons. Vous pouvez ajouter des odeurs en utilisant des huiles essentielles telles que la lavande ou le pamplemousse.

Ajout du 24 août 2016: je râpe maintenant le savon avec mon robot ménager, avec le tambour qui fait de grosses râpures, ça va plus vite!!!

 

Beurre de pommes

Cet automne, j’ai eu beaucoup de pommes à ma disposition et j’ai cherché de nouvelles recettes à faire avec. J’ai essayé, et définitivement adopté, celle du beurre de pommes. J’ai compulsé plusieurs recettes trouvées sur la toile jusqu’à celle qui me convenait (assez sucrée mais pas trop, assez fluide mais pas trop…). C’est un délice sur la brioche, sur les crêpes, et du bout des doigts, ou, plus proprement, à la cuiller.

J’ai mis en page la recette pour ma copine Elodie qui l’aimerait depuis que ses lèvres ont rencontré la délicieuse denrée, et je la partage avec vous. Cliquez sur l’image et elle sera assez grande pour être imprimée.

Bourgeon créatif Recette Beurre de pommes

 

Voili, voilà, bon appétit !

Cake au romarin

En cette saison, il y a peu de choses vertes au jardin, mais il reste du romarin…

Je vous propose la recette d’un délicieux cake.

 Bourgeon-créatif-cake-au-romarin

J’utilise :

  • 4 œufs
  • 170g de sucre
  • 160ml d’huile d’olive
  • 2 càs de romarin frais, haché
  • 175g de farine
  • 2 càc de levure chimique

Je préchauffe le four à 180°C et je beurre mon moule.

Dans le bol du robot, avec le fouet, je mets les oeufs et je lance l’appareil pendant environ une minute pour que les oeufs s’homogénéisent et moussent un peu. J’ajoute ensuite le sucre et je laisse tourner à pleine vitesse jusqu’à ce que le mélange ait au moins doublé de volume. J’ajoute ensuite l’huile d’olive et le romarin, puis je relance le robot pour que la pâte soit bien lisse. J’ajoute ensuite la farine et la levure. Encore juste quelques tours pour bien mélanger, mais pas trop sinon le mélange retombe.

Je verse la pâte dans le moule, puis je cuis environ 40 minutes. C’est un délice ! Essayez, vous ne serez pas déçus ! C’est très amusant de jouer aux devinettes en demandant aux convives de deviner le parfum. Ce n’est pas si facile, en fait !

Voili, voilà, bon appétit.10110

 

Cadeau pour les maîtresses d’école et recette du caramel à la fleur de sel

Lorsque l’année scolaire s’est terminée, il y a maintenant plus d’un mois (le 18 juin, pour être précise), les filles ont fait des petits cadeaux à leurs maîtresses/maîtres/éducatrices.

Ca donne une jolie série de petits pots de caramel à la fleur de sel :

Petits-pots-de-caramel-Bourgeon-créatif.jpg

Chaque couvercle est décoré de fimo, que j’ai modelée avec elle un après-midi avant la fin de l’école :

Petits-pots-de-caramel-2-Bourgeon-créatif.jpgEt pour les gourmandes qui fréquentent ce cybercarnet, la recette, préparée pour mon amie Sophie et pour mon frère Gauthier (c’est pour cela que je lui ai envoyé de la fleur de sel). En cliquant sur la recette, elle sera assez grande pour être imprimée.

Recette caramel à la fleur de sel Bourgeon Créatif

 

Voili, voilà, régalez-vous !

 

Les bricelets sucrés de Grand-Maman

Je transmets à ma soeur cette recette que je tiens de notre grand-mère.

C’est le troisième défi de Com.16.

 

Ma carte est faite avec le joli papier Anna23, imprimé une fois en couleurs et une fois en noir et blanc. Si vous cliquez sur la carte, elle s’affiche assez grand pour être imprimée… Ainsi, vous aurez vous aussi la recette de ma Grand-Maman.

Défi Com.16 3 recette bricelets Bourgeon créatif

Voili, voilà.

Bonne année !

Un petit gâteau pour vous mettre l’eau à la bouche.
J’ai préparé une tarte aux amandes, puis je l’ai passée à la bombe dorée et j’ai fait de petites décorations à la pâte d’amandes, selon un modèle vu chez ma copine Maya (je crois que c’est sa soeur qui avait fait le gâteau).

Tarte aux amandes et bonne annéeVoili, voilà, je vous souhaite une belle année sereine et me réjouis de vous lire au cours de 2014, ou mieux encore de vous voir !

 

Un cadre pour ma cuisine

Il y a quelques jours, j’étais au supermarché du coin; le thème du mois est Bella Italia et il y avait un assortiment de 3 cadres différents avec couteau, fourchette et cuiller. L’achat compulsif me guettait… et finalement, après les avoir mis dans mon panier, je les ai courageusement, pour ne pas dire héroïquement, remis en rayon…

Mais je n’avais pas dit mon dernier mot !

Le lendemain, je suis allée à Hiob et j’ai acheté un couteau, une fourchette, une cuiller.

Au moment de me mettre à l’oeuvre, j’ai choisi une plaque de feutrine jaune comme ma cuisine et en avant la création, du découpage, du carton ondulé, de la couture, des fleurs… et mes fameux couverts (Data, Ikéa) .

Au bout d’une heure, j’ai pu accrocher au mur mon petit tableau. Il me plaît énormément ! Il est extrêmement différent de ce qui m’a servi d’inspiration.

Tableau cuisine Ikéa couverts Data

 

Voili, voilà, qu’en pensez-vous ?