Voyage

Carole nous invite cette semaine au voyage.

Pour moi, difficile de penser voyage sans penser à l’acier des rails du chemin de fer…

Cette petite ligne passe juste derrière chez moi, et j’ai profité du fait qu’elle est en travaux pour aller dessus et prendre ma photo… Car pour moi, le voyage, c’est toutes les semaines ou presque, je prends le train comme d’autres prennent le métro, le bus ou la voiture.

Belle journée.

Notez la date!

Carole nous a donné une consigne en anglais… que j’ai remise en français…

Et pour moi, ce sera une date bien lointaine, puisqu’elle est en 2018…

Il faut vous dire que cette année, pour nos 19 ans, j’ai traîné mon cher et tendre, seulement à moitié consentant, à une super conférence… Enfin, disons que moi, je l’ai trouvée super… pas lui…

Donc l’an prochain, c’est bien simple, la case est déjà toute occupée, donc… je ne peux rien prévoir d’autre!

Voili, voilà.

Paysage

Thème de la semaine proposé par Carole.

J’ai choisi ce paysage, non pour sa beauté, mais parce qu’il va disparaître… ou pour mieux dire, qu’il a déjà disparu…

C’est la vue depuis ma chambre. Avant, et je ne parle que d’il y a quelques semaines, à la place des travaux, il y avait un champ de fraises. Maintenant, il y a des travaux très très très bruyants, qui font trembler les murs de la maison. Un mur anti-bruit va être monté, pour nous protéger du bruit du train (qui ne nous a jamais dérangé, il faut le savoir, alors même que nous dormons la fenêtre ouverte!) Tous les buissons qu’on voit sous la voie ont déjà été arrachés. Et le mur va arriver environ plus haut que l’arbre qu’on voit juste derrière, ce qui fait que, depuis cette même fenêtre, nous verrons… le mur, surplombé de la falaise… Je vous montrerai une autre photo quand ce sera fini. Aujourd’hui, il y a pleins de bulldozers sur ce terrain-là.

Un peu l’occasion de pousser un coup de gueule, parce que, franchement… Ces murs sont hors de prix, alors les poser là où le train ne dérange personne… bof… et je ne suis pas la plus à plaindre, des connaissances vivent entre une autoroute et la même voie de chemin de fer, mais un peu plus loin… Lorsqu’ils ont acheté, ils avaient de la vue des deux côtés… Maintenant, ils vivent emmurés entre deux murs anti-bruit, leur lotissement résonne énormément et ils ont moins de soleil… ce que le nôtre ne nous piquera au moins pas (la falaise s’en charge!)

Voili, voilà.

Art

Vaste sujet proposé par Carole cette semaine…

Une photo prise dans une des écoles où je travaille, c’est un élève qui l’a fait… Ils ont dû aller en ville faire des moulages de relefs, puis iles ont mis leurs moulage en valeur, façon oeuvre d’art.

J’ai beaucoup aimé ce qu’ils ont fait. L’art est partout (pas seulement dans les musées) et il suffit de savoir le voir!

J’avais déjà traité ce thème de façon très différente en 2013.

Voili, voilà.

Cuisine

Cette semaine, Carole nous invite à passer en cuisine…

Un petit plat qui mijotait chez nous a attiré mon attention: je me suis dit qu’il ferait fort bien l’affaire.

Voili, voilà… Les autres cuisines, tambouilles et compagnie sont chez Carole.

Vignes

C’est le thème choisi par Carole cette semaine, un poil trop tôt pour être face aux teintes dorées ou rouge flamboyant qu’elles prendront dans quelques semaines.

J’ai la chance d’habiter à quelques minutes à pied du vignoble le plus proche, aucune excuse donc pour ne pas traiter ce thème. Cependant, mon appareil a fait des siennes et a régulièrement refusé de faire la mise au point sur les gros plans que j’aurais aimé prendre.

Parfois, je me sens très seule et je me dis que j’aimerais bien être un raisin, être tout proche comme ça de mes congénères, avoir le même vécu, le même ressenti, la même histoire et profitant du même soleil, affrontant les mêmes tempêtes… ensemble… Mais souvent, je suis bien contente d’être moi-même, différente de vous tous, mais appartenant à la même espèce!

J’hésitais entre deux photos, parce que la vigne, pour moi, c’est d’abord cette masse de feuilles vertes qui apparaissent au printemps et qui s’agrippent à la vie coûte que coûte, avec de délicats tortillons… Mais ne vous fiez pas à leur délicatesse, ils sont si solides que souvent, on trouve sur les fils des tortillons qui ont plusieurs années et dont le rameau a été taillé.

Rendez-vous chez Carole pour voir les autres vignes.

Voili, voilà.

Série photo – Les biscuits


Thème de la semaine pour lequel je vous invite à me suivre dans la cuisine…

Le montage:

Et dans le détail… Je n’ai rien changé lors de la prise de vue, mais les miettes ne donnent pas aussi bien que j’aurais aimé… et l’avant-dernière photo n’est pas tout à fait nette…

Et la délicieuse recette que j’ai reçue dans un échange il y a plusieurs années… je ne sais même plus de qui…

Pour environ 50 biscuits

  • 225 g de beurre à température ambiante
  • 225 g de sucre brun
  • 200 g de sucre blanc
  • 2 œufs
  • 500 g de farine
  • 1 cuiller à café de levure chimique
  • 300 g de chocolat au lait en petits cubes
  • 200 g de noisettes entières
  1. Pour ma part, j’achète du chocolat en plaquettes. La première étape est donc de débiter les plaques en petits cubes.
  2. Ensuite, je laisse les noisettes dans leur sachet fermé et je tape dessus avec le rouleau à pâte. Cela les concasse sans les broyer complètement.
  3. Je mets dans le bol du robot le beurre  et les sucres jusqu’à ce que ce soit bien homogène.
  4. J’ajoute un œuf puis l’autre en battant bien entre les deux.
  5. J’ajoute la farine mélangée à la levure et je laisse le robot travailler pour avoir une jolie pâte. J’ajoute ensuite les noisettes puis les cubes de chocolat.
  6. Je préchauffe le four à 180°C.
  7. Je forme des boules d’environ 30 g de cette pâte que je place sur trois plaques préparées (personnellement, je suis adepte de la feuille réutilisable, mais si vous préférez le papier sulfurisé, libre à vous…). Je les aplatis légèrement pour leur donner une jolie forme. Ils ne vont ni gonfler ni s’étendre, donc la taille qu’ils ont à ce moment-là est définitive.
  8. J’enfourne pour 8 à 10 minutes. Les biscuits sont tendres.
  9. Je laisse refroidir… et je les mets sur la table… Un quart d’heure après, il n’y en a plus!

Voili, voilà…

Engrenage

Thème de la semaine proposé par Carole des Bottes rouges…

La montre que mon cher et tendre a héritée de son grand-père… j’ai bien aimé le reflet sur le couvercle…

D’autres engrenages sont visibles chez Carole, il suffit de cliquer sur l’étiquette pour les voir tous.

Voili, voilà.

Passion

C’est le thème proposé par Carole cette semaine… et on peut dire qu’il m’a donné du fil à retordre car je n’avais pas trop d’idées…

En archivant mes photos de la semaine dernière, j’en ai regardé tout plein sur notre journée chez Alice au pays des Merveilles… et je me suis dit que je tenais ma passion!

En effet, des passionnés ont tout fait pour organiser un week-end mémorable autour de la jeune héroïne de Lewis Caroll: goûter du chapelier, décoration de petits gâteaux, contes pour petits et grands, maquillage, concours, origami… et le soir, projection du film de Walt Disney suivi de celui de Tim Burton en plein air… Un week-end formidable…

Si vous en avez envie et que vous passez par ici, vous pouvez encore voir l’exposition au Château de Saint-Maurice (Valais, Suisse).

Voili, voilà.