Jérôme

Tous les matins, Jérôme prend le bus à 7h43 devant la maison. Le bus n’attend pas, si Jérôme n’est pas à l’arrêt, il ne ralentit même pas. Deux fois, alors qu’il était encore au CP, il a dû faire à pied les six kilomètres qui le séparent de l’école. La leçon a été bien comprise, Jérôme est désormais tous les matins à l’arrêt du bus.

Mais voilà… ce matin, il ne trouve pas de chaussettes. Il est déjà 7h38…

– Mamannnnnnnnnnn!!!! J’ai plus de chaussettes!!!!!
– J’ai fait la lessive hier soir, je les ai mises à sécher mais elles ne sont pas encore prêtes… Regarde dans le tiroir des chaussettes dépareillées, tu en trouveras certainement 2 identiques.

Voilà Jérôme qui fouille et qui farfouille… Et le temps qui passe… Jérôme trouve deux chaussettes, l’une avec un dinosaure, l’autre avec un Transformer… Mais elles sont bleu foncé toutes les deux, il décide qu’elle iront très bien. Il enfile ses chaussettes, ses baskets, attrape son cartable, lance un « bonne journée » à la cantonade et file… il arrive juste en même temps que le bus!

A midi, Maman demande s’il a bien trouvé les chaussettes qu’il cherchait. Il explique sa démarche et, un brin vantard, se targue « J’ai le sens pratique, moi! » Maman est bien étonnée. Depuis qu’il est né, Jérôme n’a jamais vraiment manifesté de sens pratique… Mais bien sûr, elle ne veut pas blesser son fils. Toutefois, le coup des chaussettes dépareillées, elle en a assez. Enfin, elle lui répond en souriant « Mon petit chéri… Si tu avais le sens pratique, peut-être pourrais-tu mettre tes deux chaussettes au sale en même temps? »

Voili, voilà. Je suis certaine que Jill Bill trouvera une place dans la grande cour de récré pour Jérôme et son sens pratique.

8 réflexions au sujet de « Jérôme »

  1. Bonjour élève Gwendoline, ah sous un pantalon cela passera inaperçu, le problème des cho7 célibataires, qui n’a pas sa petite histoire là-dessus ! Jérôme mon grand sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Ni vu ni connu Jérôme , une chaussette de la même couleur à chaque pied et le pari est gagné .
    Bien vue l’histoire des chaussettes orphelines , Jérôme n’est pas le seul à pratiquer ….
    Bonne soirée
    Bisous

Répondre à Jeanne Fadosi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.