Les surprises de la vie

Depuis longtemps, Suzanne cherchait l’âme sœur. Un homme en qui elle pourrait avoir confiance. Un homme généreux. Un homme fidèle. Un homme tendre et honnête, qui ne lui joue pas la comédie en se faisant passer pour ce qu’il n’est pas… L’homme de sa vie, l’homme de ses rêves, quoi!

Dans les années 80 et 90, elle lisait les petites annonces des journaux, et puis elle s’était mise aux sites de rencontre. Pensez donc, même Madame Jeanne, la concierge acariâtre de son immeuble, y avait trouvé un homme qui partageait maintenant sa loge et sa vie. Alors elle finirait bien par trouver.

D’ailleurs… cela faisait quelques semaines qu’après un échange de numéros de portables sur www.rencontremagique.fr, elle conversait tous les soirs au moins deux heures avec Justin. Elle sentait qu’elle pouvait lui faire confiance. Il était généreux. Il répondait fidèlement à chacun de ses messages. Sa voix avait vraiment de tendres inflexions lors de leurs interminables discussions.

Comme elle, il aime la nature, les balades, observer les oiseaux au rythme des saisons. Jamais elle ne l’a entendu maugréer contre le vent, la pluie, la chaleur, la sécheresse. Il aime tout de la nature, y compris ses caprices. Comme elle qui trouve que les gens sont pénibles à se plaindre tout le temps.

Il aime passer du temps avec sa sœur et ses neveux et nièces. Il les voit au moins deux fois par semaine et ne tarit pas d’éloge sur les progrès des uns et des autres: les premiers pas de Sophie, les grandes idées de Tadéo, les devoirs de Charlie, les bonnes blagues de Jules… A force d’entendre parler d’eux, Suzanne a déjà l’impression de les connaître, et presque de les aimer.

Et puis ses yeux!!! Sur les photos reçues, Justin ne se départit jamais d’un regard intense et joyeux. C’est sûr, il est l’homme dont elle a besoin.

C’est décidé, ils vont se rencontrer. Jules lui a donné l’adresse de sa boutique et elle viendra le chercher à l’heure de fermeture… Elle regarde sa montre toutes les 3 minutes. Le temps s’écoule lentement en cette après-midi d’automne. Mais voilà que l’heure approche finalement.

Suzanne se rend au lieu de rendez-vous… et se fige devant la boutique Aux mille et unes saveurs. Ce n’est pas la douce boutique d’épices qu’elle s’était imaginée… Non… C’est… une boucherie… et pour Suzanne, végétalienne convaincue… c’est inimaginable de vivre avec un boucher!

Photo-thème de la semaine chez Mil et Une… et le mot à glisser mine de rien dans le texte était comédie

Voili, voilà, merci d’être passé·e par là et d’avoir lu cette histoire.

2 réflexions au sujet de « Les surprises de la vie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *