L’Ordre divin

Celles et ceux qui me connaissent savent que je ne raffole pas du cinéma…

Mais je tenais à voir ce film:

Il semble qu’il sortira en France sous le titre « Les Conquérantes » à la fin de cette année 2017.

L’histoire se passe en 1971 dans un petit village de Suisse. Nora vit la vie classique des femmes de son époque : mariée à Hans, deux enfants, femme au foyer dévouée. Son mari travaille dans la menuiserie du village… Rien ne semble devoir troubler cet ordre établi. Cependant, un événement inattendu la mettra en contact avec des militantes pour le droit de vote des femmes, cause pour laquelle elle va s’investir.
Lors d’un discours public, elle explique que l’Iran, l’Afghanistan ou l’Azerbaïdjan ont déjà accordé le droit de vote aux femmes. (C’est étrange car aujourd’hui, ces pays nous paraissent socialement à la traîne…) Ce à quoi quelqu’un lui rétorque le leitmotiv en vogue à cette époque: le droit de vote, les Suissesses n’en veulent pas… Mais leur avait-on vraiment laissé le choix??

Voyez ici la bande annonce (en suisse-allemand sous-titré français):

J’ai été très émue par ce film, et il m’interroge profondément: les mentalités ont-elles vraiment changé?
Les lois, oui, le regard des autres, un peu: on n’est plus étonnés aujourd’hui de voir une femme travailler ou porter des jeans.
Mais sur le fond? Les femmes, ici et ailleurs, ont toujours un salaire inférieur à celui des hommes, même si ce n’est pas légal. Elles occupent des fonctions subalternes, et les postes les moins bien payés, les plus précaires sont majoritairement occupés par des femmes. La politique évolue, mais lentement: à ce jour, la France n’a eu qu’une seule première ministre, Edith Cresson, et jamais de présidente…

Bref, sans être politique, ce film montre la difficulté que les femmes ont eue à obtenir ce droit… et me donne d’autant plus envie de l’exercer lorsque j’en ai l’occasion!

Voili, voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.