Pacifique

6 mois et demi sans se voir, sans se téléphoner, ayant occasionnellement des nouvelles l’un de l’autre par des amis communs.

Ils s’étaient croisés par le plus pur des hasards: elle sortait de chez le coiffeur, il courait chez le dentiste, qui étaient dans la même rue. Dire que ce quartier avait été le leur quand ils habitaient leur joli deux pièces de la rue des Eperviers. Ils avaient remis l’appartement, choisi d’emménager ailleurs, chacun chez soi. Mais on ne se coupe pas facilement de sa vie. Ils avaient gardé leurs habitudes par ici. Il n’est déjà pas facile de changer de chez soi, ni de changer d’amant, mais de dentiste… ou de coiffeur…

Bref, il pleuvait, ils couraient, elle pour ne pas être trop décoiffée, lui parce qu’il était en retard. Les voilà quasi dans les bras l’un de l’autre. Surprise. Coup de foudre.
« Attends-moi, j’en ai pour une petite demi-heure. » et le voilà qui s’engouffre sous le porche du dentiste.

Ils se retrouvent, se tombent dans les bras… et passent la nuit ensemble.

Neuf mois plus tard naissait Pacifique. C’est le prénom qu’ils choisirent pour elle car elle avait amené la paix dans leur ménage, la paix dans leur famille.

Et aujourd’hui, la voilà qui fait sa première rentrée !

Bourgeon créatif_première rentrée

Voili, voilà, ça fait un bail que c’est à l’abandon, ici, mais… j’ai eu 1’254 choses à faire ces derniers temps !

12 réflexions au sujet de « Pacifique »

  1. Bonsoir élève Gwendoline… Ah voilà des retrouvailles qui ont rempli le berceau d’une mignonne Pacifique… et comme le temps passe la voilà cartable sur le dos, comme une grande, sourire… sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB ( Pas de souci, la vie et ses occupations passent avant tout… ;-))

  2. Une jolie photo et une belle histoire …………… est-elle réelle ou juste inventée, je ne sais pas et cela ne me regarde pas mais elle est belle comme ce petit bout de chou avec son cartable sur le dos
    Bisoussssss

    • L’histoire arrive des milliers de fois de par le monde… mais celle-ci précisément n’est arrivée que dans mon imagination, comme la plupart des histoires publiées ici; quand ce n’est pas le cas, je le précise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.