Toussine

 

Toussine ne rêve que d’une chose, s’inscrire au concours de la télé pour être comme cette sublime petite fille qu’elle a vu chanter hier.

Justement, demain, une sélection a lieu dans la ville voisine. Et Maman, par lassitude, a cédé, elle pourra se présenter !

La voici donc dans la voiture, après une nuit un peu trop courte : elle a répété encore et encore les mêmes gestes, les mêmes pas de danse, les mêmes mimiques puis elle s’est étendue sur son lit tout habillée, exténuée. Ses rêves ont été peuplés de bonnes fées prêtes à l’aider et de petits démons apparaissant juste pour la faire trébucher.

Il y en a, du monde, ici ! Pas de loge pour Mademoiselle Toussine, juste un petit coin de banc dans le vestiaire d’une MJC. Pas d’espace pour courir, ni pour s’échauffer, un brouhaha incroyable, elle n’entend même pas Maman la rassurer et l’assurer de sa présence. Pas d’endroit tranquille non plus où s’isoler en suçant son pouce, juste quelques minutes parce que ça fait du bien d’être seule…

Et voilà que tout s’agite encore plus. Elle regarde autour d’elle et la voit, la bonne fée, celle qui présente les petites filles à la télé, qui leur tient la main pour monter sur l’estrade et qui les conduit sur le canapé à côté de l’animateur, où les parents attendent, fiers et attendris. Tout va aller bien, maintenant qu’elle s’approche. Mais… elle ne parle pas du tout gentiment ! On ne comprend même pas ce qu’elle dit : « la 26, t’oublie, trop out avec ses couettes. La 32, ça passe, mais changez ce pull DIY, trop moche ! La 17, MPER ! La 41, qui pourra prononcer son prénom LOL !!! La 12, trop just. La 11, SNAC. « 

La journée passe. Les fillettes se succèdent. Enfin, son tour arrive…

Toussine rejoint, d’un pas de reine, le milieu de l’estrade. Pleine d’aplomb, elle regarde la fée qu’elle a tellement admirée, et lui dit « Je n’ai pas envie de travailler avec toi, tu n’es pas assez gentille. » La demoiselle est bouche bée. Elle qui décide qui peut dire quoi en reste coite.

Suçant son pouce, sans même se retourner, Toussine rejoint sa maman dans le vestiaire, prend ses affaires et s’en va. Ce soir, dans son lit, c’est à sa maîtresse et à la cour de récré qu’elle songera !

 

Voili, voilà !

9 réflexions au sujet de « Toussine »

  1. Bonjour élève Gwendoline… Ah, après avoir lu, je la comprends, on dirait qu’on les traite comme de bétail de foire agricole, par numéro, moi je te dis Toussine sois la bienvenue à la cour de récré… voilà voilà ! MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

  2. Pauvre petite Toussine qui s’était tout bien préparée… En même temps, je suis ravie pour elle, car elle a touché au monde de la téléréalité et ne s’est pas brûlée les ailes, elle a su tirer son épingle du jeu juste à temps ! J’ai adoré te lire !
    Big bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.