Vendredi 13

Etes-vous superstitieux ? Moi, pas du tout, mais j’observe cependant chez moi, comme chez tous ceux qui prétendent ne pas l’être, que notre culture a quand même laissé des marques indélébiles !

Je vous propose aujourd’hui une petite méditation sur la chance… Pour conjurer le mauvais sort ??

Vous savez que je trouve des trèfles à quatre feuilles comme s’il en pleuvait, j’ai réfléchi sur ce thème… et je vous livre mes réflexions.

Saint-Patrick a, dit-on, utilisé la feuille de trèfle pour expliquer la Trinité : 3 en un qui forment un seul.

Le trèfle est ainsi devenu le symbole de l’Irlande, comme on le sait. Les Catholiques lui rattachent 3 vertus : la foi, l’espérance et l’amour.

Mais on trouve aussi, une fois sur 10’000, des trèfles à 4 feuilles.

Depuis bien longtemps, je trouve des trèfles à 4 feuilles sans même les chercher.

Refusant cependant toute superstition, je m’interroge, souvent, sur ce qu’est la chance.

La chance serait-elle d’avoir tout ? Tout ce que l’on veut, quand on le veut ? Je n’y crois pas ; cela conduit à l’absence de désir, qui laisse place à un immense vide dans l’existence.

La chance serait-elle de savoir conjurer le mauvais sort ? mais le mauvais sort existe-t-il ? Mon trèfle à 4 me permet-il de passer sous une échelle sans courir aucun risque ?

La chance serait-elle plus souvent dans ma vie que dans celle de ma voisine qui, elle, n’a jamais trouvé de trèfle à 4 feuilles ? J’ai eu de la chance dans ma vie, je le reconnais, mais plus que vous ?

On me dit souvent que j’ai de la chance…

  • d’avoir un mari qui m’aime (supportez-le une semaine !)
  • d’avoir de beaux enfants (faites-leur ranger leur chambre tout en faisant la lessive !)
  • de vivre en Suisse (payez mes factures de dentiste !)…

A chaque chance, on peut trouver un revers.

Je suis profondément convaincue que la chance, qui est une réelle bénédiction, presque un miracle certains jours, est plutôt de voir le bien, le beau, aussi dans les revers.

Dieu chemin avec nous. Pas seulement pour tout aplanir mais aussi, chaque jour, pour nous aider à surmonter nos « malchances ». Se replacer sous Son regard permet souvent de relativiser ce qui nous arrive. Cela permet aussi d’accepter la vie comme elle est, même s’il faut en passer par des phases de révolte. L’Eternel est assez solide pour entendre nos rages, nos dépressions et nos tempêtes.

La Foi nous permet de nous sentir acceptés aussi dans la révolte, dans la déprime, dans nos attitudes les moins honorables, les moins lumineuses.

L’Amour nous fait vivre ensemble, prier les uns pour les autres, tendre la main à celui qui en a besoin.

L’Espérance nous aide à attendre demain non sans angoisse, mais avec le désir de vivre, d’y aller, d’en goûter la saveur.

Et la chance ? La chance, c’est de se souvenir de tout cela et de le vivre.

Je vous offre aujourd’hui un trèfle à 4 feuilles, non pour vous porter chance, mais pour vous rappeler la chance que nous avons de vivre ici et aujourd’hui.

SONY DSC

Que l’Eternel, le Créateur du ciel, de la terre… et des trèfles à 4 feuilles (!) vous garde et vous fortifie.

Voili, voilà

3 réflexions au sujet de « Vendredi 13 »

  1. hé hé!
    Je trouve aussi bcp de trèfles à 4…
    J’ai la chance d’en trouver mais n’en suis pas forcément plus chanceuse!
    Et je suis d’accord! Nous avons la chance d’être ici et maintenant! Profitons en!
    Bisous

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.